PME et TPE : quand externaliser sa comptabilité ?

Tenu d’améliorer sans cesse le rendement de son entreprise, le dirigeant doit absolument éviter d’être surchargé de travail. Pour cela, il doit pouvoir déléguer au mieux les tâches qui risquent de ralentir la productivité de son entreprise. La comptabilité peut en faire partie.

Quand un dirigeant de PME doit-il externaliser sa comptabilité ?

C’est un domaine délicat, certes, car il s’agit de présenter des livres de comptes nets et sans erreurs. Et c’est précisément l’une des raisons qui justifient, actuellement, la tendance de plusieurs PME à recourir à l’externalisation de la comptabilité.

Concrètement, cela se traduit par l’intervention d’un cabinet d’experts comptables. C’est ce dernier qui va procéder aux écritures comptables de toutes les opérations effectuées au sein de l’entreprise. Cela, bien évidemment, en fonction des informations qui lui seront transmises.

Le dirigeant de PME peut s’appuyer sur cette expertise en lui confiant – c’est le cas le plus rencontré- le calcul et la production des bulletins de paie. Le cabinet se charge également des questions fiscales et juridiques, en respectant les délais fixés par la législation. Avec l’externalisation comptable, le dirigeant peut entièrement se consacrer à la production.

Il peut choisir son partenaire parmi plusieurs experts.