Quand demander aux clients de payer d'avance ?

Lorsque vous travaillez comme employé pour une entreprise, il y a certaines choses dont vous n'avez pas à vous soucier. Le service de la comptabilité s'occupe d'une responsabilité comme celle de percevoir les paiements des clients. Bien sûr, vous devrez peut-être rédiger des factures, mais ce n'est pas vous qui faites la chasse au paiement. Dans la plupart des cas, vous êtes payé quel que soit le moment ou le client traite la facture.

Lorsque vous êtes propriétaire d'une petite entreprise, cela n'est plus vrai. Non seulement c'est vous qui fournissez le service, mais vous devez aussi facturer et percevoir de l'argent pour être payé. Si vous n'avez pas eu à faire face à ce défi unique dans le passé, vous l'avez probablement trouvé difficile, frustrant et peut-être même un peu inconfortable.


Une solution courante que beaucoup de freelancers et de propriétaires d'entreprise utilisent pour s'assurer d'être payés en entier et à temps est d'exiger un dépôt initial des clients. Devriez-vous faire de même ? Si oui, quand un dépôt est-il exigé ? Combien devriez-vous demander ?

Quand devriez-vous exiger un dépôt ?

Si vous y réfléchissez bien, la plupart des entreprises exigent un paiement avant que vous puissiez profiter de leurs produits ou services. Dans un restaurant fast-food, vous payez au volant au premier service et vous obtenez votre nourriture au deuxième. Au cinéma, vous achetez votre billet et vous prenez votre place. Lorsque vous achetez au supermarché, vous n'avez pas le droit de partir avec les produits que vous avez choisis avant d'avoir payé le caissier. Commandez quelque chose sur Amazon et votre compte sera débité avant l'expédition de la commande.

Quand demander aux clients de payer d'avance ?

Dans la plupart des situations mentionnées précédemment, il y a un bon changement de mains physique. Mais les choses se compliquent un peu plus lorsqu'il s'agit d'un service ou d'un produit immatériel. Beaucoup d'entreprises n'exigent pas de dépôt. Par exemple, vous ne payez pas votre paysagiste avant qu'il coupe votre gazon et taille vos buissons. Un chiropraticien n'a pas besoin d'être payé avant de vous avoir soigné. Le mécanicien de l'atelier de carrosserie local ne vous facture pas avant d'avoir réparé votre voiture.

De toute évidence, il y a des situations ou un paiement intégral est exigé, avant que les services ne soient rendus, ainsi que des situations ou le paiement n'est attendu qu'après coup. La question est de savoir où vous vous situez dans ce spectre. Devriez-vous exiger un dépôt initial, ou peut-être même un paiement complet ? Ou est-il possible d'attendre jusqu'à la livraison du produit ? La réponse à cette question n'est pas toujours simple, bien qu'il existe quelques principes pour vous aider à déterminer ce qui est le mieux.

La première chose à considérer est le recours. Lorsque vous pensez à toutes les entreprises et à tous les fournisseurs de services qui n'exigent pas de paiement initial, vous constaterez que la plupart d'entre eux disposent d'un nombre raisonnable de recours. Prenons l'exemple du paysagiste. Ils sont physiquement sur votre propriété et peuvent refuser de partir jusqu'à ce qu'ils soient payés. Ils savent aussi ou vous habitez et peuvent revenir encore et encore jusqu'à ce que vous payiez. Ensuite, il y a le chiropraticien, qui dispose de vos renseignements et de nombreux documents à l'appui de ses demandes de paiement. En fait, le mécanicien a votre voiture en sa possession, donc si vous ne payez pas, il ne la rendra pas et votre voiture vaut plus que les services rendus.

Mais le problème d'être un freelancer ou un propriétaire d'une petite entreprise, lorsqu'il s'agit d'un bien incorporel, c'est que vous n'avez pas toujours de recours. Par exemple, disons que vous êtes propriétaire d'une entreprise de design et que votre principale source de revenus est la création de logos pour vos clients. Que se passe-t-il si, après la livraison des logos à votre client, il refuse de payer ? Bien sûr, vous pouvez conserver les fichiers et refuser de retirer le filigrane de l'épreuve que vous avez envoyée, mais vous avez déjà fait des heures de travail. Poursuivre le client en justice vous coûterait plus que ce qu'il vaut. Vous n'avez tout simplement pas de chance.

Au bout du compte, tout revient aux recours. Lorsque vous vous demandez si vous devez ou non demander un paiement à l'avance, pensez au montant des recours dont vous disposez et si c'est suffisant pour garder vos clients honnêtes. Si la réponse est non, alors un dépôt initial (ou même un paiement intégral) est une bonne idée.

3 conseils pour recouvrer le paiement à l’avance

Si vous ne l'avez jamais fait auparavant, demander un paiement d'avance peut sembler étrange. Voici trois conseils utiles pour vous aider à obtenir des résultats favorables.

Faites vos preuves

La dernière chose qu'un client veut, c'est se faire duper de son argent. Si vous avez un site Web qui ne fonctionne pas, ou pas de présence sur Internet ou beaucoup de critiques négatives, il est très peu probable qu'ils vont payer d'avance.

La meilleure chose que vous puissiez faire est de produire des témoignages et des études de cas, de recueillir des références et de renforcer votre présence sur le Web afin d'avoir une marque à laquelle les gens peuvent faire confiance.

Renforcez les paiements

Les gens réagissent au renforcement positif et négatif. Si vous comprenez cela, vous pourriez bénéficier d'un léger rabais en cas de paiement anticipé ou d'une pénalité en cas de paiement tardif.

Prenez le téléphone

Dans le monde des affaires d'aujourd'hui, il n'est pas rare que l'ensemble d'une relation se fasse par courriel. Bien que le courriel soit souvent pratique, le fait de prendre le téléphone ou de rencontrer un client en personne peut être très utile. Il établit la confiance et met le client à l'aise.

Ayez confiance en vous

En tant que freelancer ou propriétaire d'entreprise, la confiance n'a pas de prix. Quand on travaille pour soi-même, on est souvent le seul à croire en sa cause. Et que vous essayiez d'obtenir un contrat ou de recouvrer un paiement, la confiance est plus éloquente qu'autre chose.

Il n'y a pas de place pour la timidité lorsqu'il s'agit de percevoir des paiements. Si un client sent la moindre trace de faiblesse, il sait qu'il a le dessus et qu'il vous exploitera dès qu'il le pourra. En demandant fermement et en toute confiance un dépôt initial, vous pouvez montrer à tous vos clients que vous êtes sérieux.