La comptabilité c'est quoi ?

comptabilité

La comptabilité est le processus d’enregistrement, d’analyse et de rapport des transactions financières d’une entreprise. En tenant des registres précis de toutes les entrées et sorties d’argent, les entreprises sont mieux à même de comprendre leur situation financière et de prendre des décisions stratégiques qui les font progresser. La comptabilité peut être un sujet intimidant pour toute personne qui la découvre. Après tout, ce n’est pas quelque chose que la plupart des gens apprennent au lycée !

  • La Comptabilité pour les Nuls, 3e ed.
  • La Comptabilité analytique pour les Nuls Business

Heureusement, la comptabilité n’est pas aussi difficile qu’il n’y paraît à première vue. Une fois que vous avez dépassé le jargon technique, la comptabilité peut en fait être très simple.

Qu’est-ce que la comptabilité ?

La comptabilité est le processus d’enregistrement, d’analyse et de communication des transactions financières d’une entreprise. La comptabilité est un élément essentiel de la gestion d’une entreprise car elle fournit à la direction les informations dont elle a besoin pour prendre des décisions stratégiques. C’est un moyen de suivre les entrées et sorties d’argent de l’entreprise.

On croit souvent à tort que la comptabilité ne s’occupe que de chiffres, mais c’est loin d’être le cas. La comptabilité, c’est plus que des chiffres. Elle est bien plus que cela. Elle concerne les personnes, leur comportement et les informations qui les entourent. La comptabilité concerne les informations financières qui circulent dans une entreprise. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes considèrent la comptabilité comme une profession, parce qu’elle implique beaucoup de travail et qu’il faut des compétences particulières pour être bon dans ce domaine.

Comment la comptabilité aide-t-elle les entreprises ?

La comptabilité est une fonction essentielle pour les entreprises de toutes tailles.

La comptabilité fournit aux entreprises des informations essentielles qui les aident à prendre des décisions commerciales éclairées, notamment :

  • Quelle est la santé de la trésorerie de l’entreprise ?
  • Quel est le montant des recettes ?
  • Quel est le montant des recettes et d’où proviennent-elles ?
  • Quelles dépenses sont payées ?
  • Quel est le bénéfice ou la perte totale de l’entreprise ?
  • Quels sont les actifs, les passifs et les capitaux propres de l’entreprise ?

L’importance de la comptabilité en partie double

La comptabilité en partie double consiste à enregistrer les transactions financières par des débits et des crédits. C’est la pierre angulaire de la comptabilité et le système que la plupart des entreprises utilisent pour suivre leurs finances. Ce système semble extrêmement compliqué, mais il est en fait très simple à comprendre une fois que vous l’avez décomposé. Pour garder trace de toutes les transactions financières, les entreprises utilisent ce qu’on appelle des grands livres. Un grand livre est simplement une liste de tous les actifs, passifs et capitaux propres de l’entreprise.

Le type de grand livre le plus courant est le grand livre général, qui contient une liste de tous les comptes. Dans chaque compte, les entreprises enregistrent les transactions à l’aide de débits et de crédits. C’est là que la comptabilité en partie double entre en jeu. La comptabilité en partie double est un système d’enregistrement des transactions financières qui utilise des débits et des crédits. Les débits augmentent le solde d’un compte et les crédits le diminuent.

Par exemple, si une entreprise dépense 1 000 dollars en marketing, le débit sera de 1 000 dollars pour les dépenses de marketing. Si l’entreprise reçoit 1 000 dollars de recettes d’un client, le crédit sera de 1 000 dollars pour les recettes perçues.

Comptes en T et balance de vérification

Les comptes en T sont utilisés pour enregistrer et suivre les débits et les crédits de chaque compte d’un grand livre. Tous les comptes ont des crédits et des débits, et chaque transaction au sein du compte est enregistrée dans le compte T. La balance de vérification est le résultat final de tous les débits et crédits de tous les comptes.

Un compte en T aide les entreprises à suivre ce qui se passe dans les comptes. Il s’agit d’une représentation visuelle de tous les débits et crédits des comptes financiers d’une entreprise. Une balance de vérification est un état comptable de fin de mois qui résume tous les comptes des grands livres de l’entreprise. Il s’agit d’un outil important pour les comptables au cours du dernier mois de l’année fiscale. Le but d’une balance de vérification est de s’assurer que les livres sont équilibrés.

Grands livres et plan comptable

Un grand livre est une liste de comptes qui présente l’actif, le passif et les capitaux propres d’une entreprise. Un numéro est attribué à chaque compte et le grand livre conserve la trace de toutes les transactions effectuées sur ce compte. Les comptes sont classés en différentes sections, et chaque section porte un nom.

  • La première section est connue sous le nom d’actifs, et ce sont des choses qui appartiennent à l’entreprise. L’argent liquide, les stocks et les bâtiments sont des exemples d’actifs
  • La deuxième section est appelée « passif ». Il s’agit des éléments que l’entreprise doit. Les prêts, les factures de services publics et les impôts sont des exemples courants de dettes
  • Enfin, la dernière section est connue sous le nom de capitaux propres. Les fonds propres représentent la somme d’argent que les propriétaires de l’entreprise ont investie dans celle-ci

Enregistrement des transactions commerciales dans les comptes

Une transaction commerciale peut être presque tout ce qui est lié à la gestion et au fonctionnement de l’entreprise, comme l’achat de stocks, le paiement des salaires des employés ou l’achat d’une nouvelle pièce d’équipement. Par exemple, disons qu’une entreprise achète pour 1 000 $ de stocks à un fournisseur.

L’entreprise enregistre d’abord la transaction dans son journal des achats. Ensuite, elle débite le compte de stocks et crédite le compte de créditeurs (PAYABL) de 1 000 $. Le résultat final Le résultat final à la fin de la période comptable, ou à la fin de l’année fiscale, s’appelle le bilan. Le bilan montre essentiellement la situation financière de l’entreprise à un moment précis. Le bilan se compose de trois sections principales :

  • L’actif : Que possède l’entreprise ?
  • Le passif : Ce que l’entreprise doit
  • Les capitaux propres : combien les propriétaires de l’entreprise ont-ils investi dans l’entreprise ?

Le résultat final

Le résultat final de toutes les transactions effectuées dans les comptes nous donnera les pertes et profits de l’entreprise pour la période comptable. En d’autres termes, nous saurons combien d’argent l’entreprise a gagné et combien elle a dépensé, et nous pourrons voir si l’entreprise réalise un bénéfice ou une perte pour cette période. La dernière étape du processus comptable consiste à transférer les comptes dans un grand livre de fin de période. Ensuite, le comptable prépare les états financiers, qui sont essentiellement des rapports indiquant la santé financière de l’entreprise et le montant des recettes réalisées.

Comment choisir son comptable ?

Choisir un bon comptable peut être une tâche ardue. Tout d’abord, vous devez vous demander si vous êtes une personne organisée. Êtes-vous capable de vous asseoir devant votre ordinateur et de remplir vos déclarations de revenus à temps ? Savez-vous comment tenir des registres afin de pouvoir payer le taux d’imposition approprié ? Si la réponse à l’une de ces questions est négative, il est peut-être temps d’engager un comptable sur paris 17, paris 8 ou autres ?

Une autre considération importante est le degré de contrôle que vous souhaitez exercer sur vos finances. Par exemple, si vous préférez faire la plupart des choses vous-même, mais que vous souhaitez que quelqu’un vous aide à préparer vos impôts chaque année, il peut être judicieux d’engager un comptable. En revanche, si vous êtes à l’aise dans la gestion de vos finances et que vous n’avez besoin d’aide que pour la paperasse et le classement, il n’est probablement pas nécessaire d’engager un comptable.

Certaines personnes pensent qu’un comptable devrait prendre toutes les décisions financières à leur place. Or, ce n’est pas toujours le cas. Vous pouvez toujours prendre des décisions financières importantes par vous-même tout en travaillant avec un comptable. Vous devez simplement veiller à ne pas commettre d’erreurs financières majeures au cours du processus.

  • La Comptabilité Tout-en-un pour les Nuls
  • Exercices de comptabilité pour les Nuls grand format, 2e édition